"Que pouvez-vous faire pour promouvoir la paix dans le monde ?
Rentrer chez vous et aimer vos familles."

Mère Teresa

mercredi 6 octobre 2010

Maman épuisée cherche repos

C'est un grand bonheur d'être parent, mais ça peut aussi, parfois, être tellement difficile...

Parfois, on se sent à bout...
L'énergie nous abandonne, on a l'impression de ne plus avoir de ressources dans lesquelles puiser, de ne plus y arriver... On se sent nulle, incompétente, mauvaise mère... On fait tout de travers, on crie, on pleure, on perd son calme... et après, on s'en veut, terriblement... parce qu'on n'a pas tenu ses principes, parce qu'on n'est pas restée zen coûte que coûte... Mais on avait tellement, tellement envie de dormir !


Quand les nuits sont courtes, bien trop courtes... que le manque de sommeil devient insupportable.
Quand les maladies s'enchainent... que l'on se sent si impuissante face à la souffrance de son enfant.
Quand les limites sont testées, dépassées... que l'on a l'impression de passer ses journées à gronder, à se fâcher, à punir.
Quand la jalousie s'installe... qu'il faut rassurer, réconforter, continuellement.
Quand les bagarres commencent, que les p'tites tapes sournoises se font... qu'il faut encore et toujours expliquer les mêmes choses.
Quand la maison est en bordel, que des jouets et des livres trainent partout... que l'on n'a plus la force de ranger, de nettoyer.


On peut se sentir si petit, si misérable, si insignifiant devant la tâche qui nous est confiée. Prendre soin, éduquer, conduire un petit enfant sur la route, c'est une si grande responsabilité.

Seuls parfois, on peut craquer...  on hurle, on pleure, on n'en peut plus... dans ces moments, on se sent mauvais parent, mauvaise mère... on ne supporte plus cette fatigue, ces pleurs, cette désobéissance...
Il faut alors se faire humble, reconnaître que parfois la tâche nous dépasse, accepter de ranger sa fierté dans sa poche.
Se rappeler qu'Il est là, qu'Il veille sur nous... Lui demander de l'aide, L'appeler au secours, Lui demander de nous envoyer Sa force.

Venez à moi, vous qui portez un fardeau. Venez, vous tous qui peinez.
Et Moi, je vous soulagerai. Je suis le repos de vos âmes. 

4 commentaires:

  1. Bon courage :)

    Que Dieu te garde et qu'il donne à ton (peu de) repos toute la profondeur nécessaire pour retrouver force et enthousiasme...

    RépondreSupprimer
  2. je viens de lire l'évangile du jour... et je pense qu'elle te fera tilt :)
    je prie pour toi, particulièrement ce matin
    et avec mes prières, je t'envoie plein plein plein de courage!

    je t'embrasse
    Christèle

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque mon avant dernier avait un an,je me rapelle qu'une nuit je n'ai pas pu fermer l'oeil car il n'arrêtait pas de pleurer et je me rapelle m'être mise à pleurer tellement j'étais épuisée...J'ai imploré l Seigneur de me permettre de me reposer...Et mon petit garçon a dormi comme jamais auparavant et moi également...Le Seigneur répond à nos prières lorsque nous avons le coeur brisé et l'esprit contrit...

    RépondreSupprimer
  4. Les prières... et dieu qui fait dormir bébé pfff Réveillez vous, la religion est un mensonge, vs vs voilez la face !

    RépondreSupprimer